Qu’elle devienne numérique ou biométrique, votre carte vitale contiendra un grand nombre de vos données personnelles de santé et sera directement liée à votre espace de santé en ligne.

 

 

Dès l’automne, une nouvelle carte vitale biométrique sera lancée. Sur le principe, rien de compliqué, « on ajoute une donnée supplémentaire qui est l’empreinte digitale pour être sûr que le porteur de la carte est bien la personne soignée », expliquait Philippe Mouiller, sénateur des Deux-Sèvres à l’origine de cet amendement ajouté au projet de loi de finances rectificative voté définitivement le 4 août.

Une puce contenant des données relatives à votre physique telles que votre poids, votre taille, vos empreintes, votre genre, serait intégrée à votre carte vitale classique.

En vous demandant votre carte vitale biométrique – fortement inspiré du modèle de la carte d’identité – lors d’une consultation, votre médecin aura accès à votre dossier médical partagé centralisant toutes vos données de santé.

Une plus grande traçabilité du patient

Si cette nouvelle version n’est pas encore au stade du prototype, d’ici 2023, vous allez pouvoir ajouter votre carte vitale à votre portefeuille virtuel de votre smartphone .

En visite chez votre médecin traitant ou tout autre spécialiste, vous serait identifié grâce à un QR code ou en déposant votre smartphone directement sur le lecteur du professionnel de santé. Ce dernier aura là aussi directement accès à votre historique de santé en étant connecté à votre espace de santé en ligne.

L’idée de cette carte vitale virtuelle est toujours la même : permettre une plus grande traçabilité du patient, de l’ordonnance et de la carte vitale afin de limiter la fraude sociale.

Bon à savoir : Chaque ordonnance prescrite disposera d’un code barre avec un numéro unique sur l’ensemble du territoire d’ici 2023, 2024 au plus tard.

Articles sur le même thème

Passe sanitaire, QR code et liberté de conscience

Passe sanitaire, QR code et liberté de conscience

Pour le Conseil d’État, même si l’usage du QR code pour vérifier les passes sanitaires au plus fort de l’épidémie de Covid-19, a pu porter atteinte à la liberté de conscience ; celle-ci était justifiée.

La suite de cet article est réservée aux abonnés et en achat à la carte.

Déjà abonné ? Se connecter

Abonnement annuel (100,00 )

S’abonner

Abonnement mensuel (9,99 )

S’abonner

Article à l’unité (3,00 )

Acheter

Un label qualité pour les produits alimentaires au CBD

Un label qualité pour les produits alimentaires au CBD

Plusieurs sénateurs écologistes suggèrent, dans une proposition de loi, de créer un label de qualité pour les produits français au CDB afin de développer la filière du chanvre et protéger les consommateurs.

La suite de cet article est réservée aux abonnés et en achat à la carte.

Déjà abonné ? Se connecter

Abonnement annuel (100,00 )

S’abonner

Abonnement mensuel (9,99 )

S’abonner

Article à l’unité (3,00 )

Acheter

Comment s’assurer qu’un professionnel de santé peut exercer ?

Comment s’assurer qu’un professionnel de santé peut exercer ?

En attendant que Doctolib prenne des dispositions pour réguler les praticiens inscrits sur sa plateforme, voici comment s’assurer qu’un médecin est en droit d’exercer.

La suite de cet article est réservée aux abonnés et en achat à la carte.

Déjà abonné ? Se connecter

Abonnement annuel (100,00 )

S’abonner

Abonnement mensuel (9,99 )

S’abonner

Article à l’unité (3,00 )

Acheter

Le professionnel de santé s’expose à des « circonstances aggravantes »

Le professionnel de santé s’expose à des « circonstances aggravantes »

Une proposition de loi du Sénat émet l’idée de qualifier de « circonstance aggravante » tout acte volontaire violent commis par un professionnel de santé et à l’origine d’un décès, d’une mutilation ou d’une infirmité permanente.

La suite de cet article est réservée aux abonnés et en achat à la carte.

Déjà abonné ? Se connecter

Abonnement annuel (100,00 )

S’abonner

Abonnement mensuel (9,99 )

S’abonner

Article à l’unité (3,00 )

Acheter

Promotions des produits santé sur les réseaux sociaux, les limites des influenceurs

Promotions des produits santé sur les réseaux sociaux, les limites des influenceurs

Utilisateurs d’Instragram, de TikTok ou de YouTube, vous croulez sans nul doute sous les « story » et autres vidéos vous vantant des produits miracles pour améliorer votre santé. Cette pratique flirte largement avec l’illégalité, nous avons enquêté.

La suite de cet article est réservée aux abonnés et en achat à la carte.

Déjà abonné ? Se connecter

Abonnement annuel (100,00 )

S’abonner

Abonnement mensuel (9,99 )

S’abonner

Article à l’unité (5,00 )

Acheter

Projet de loi sécurité sanitaire, le secret médical toujours contourné

Projet de loi sécurité sanitaire, le secret médical toujours contourné

Le nouveau projet de loi sanitaire acte la fin de l’état d’urgence, mais les fichiers numériques nationaux de dépistage des chaînes de contaminations de Covid-19 restent en vigueur.

La suite de cet article est réservée aux abonnés et en achat à la carte.

Déjà abonné ? Se connecter

Abonnement annuel (100,00 )

S’abonner

Abonnement mensuel (9,99 )

S’abonner

Article à l’unité (2,00 )

Acheter