La liberté d’expression du salarié s’encadre par le contrat de travail

La liberté d’expression du salarié s’encadre par le contrat de travail

Veillez bien aux contenus de votre contrat de travail et du règlement intérieur de votre entreprise avant de tenir des propos sujets à polémiques. Ils pourraient être le fondement d’un licenciement en cas de dérapages, a rappelé la Cour de cassation dans un arrêt rendu le 20 avril. 

La suite de cet article est réservée aux abonnés et en achat à la carte.

Déjà abonné ? Se connecter

Abonnement annuel (100,00 )

S’abonner

Abonnement mensuel (9,99 )

S’abonner

Article à l’unité (3,00 )

Acheter