Les trajets domicile-travail réalisés en covoiturage sont récompensés par une prime depuis le 1er janvier.

Et si en ce début d’année, vous vous inscriviez à un site de covoiturage ? Depuis le 1er janvier, tous les conducteurs qui se lanceront dans du covoiturage quotidien recevront une récompense de 100 euros, reversée par les plateformes concernées.

Voici les conditions pour obtenir cette prime.

Le premier covoiturage

Première précision importante, vous devez être nouvellement inscrit sur la plateforme. En tout cas en tant que conducteur.

L’idée de cette prime, qui s’inscrit dans le large « Plan national covoiturage du quotidien » lancé mi-décembre, est d’encourager au covoiturage. Si vous êtes un usager régulier depuis 2022 ou même avant, votre fidélité ne sera pas récompensée.

La seule inscription ne suffit pas. Pour bénéficier de cette prime, le conducteur doit effectuer un premier trajet en covoiturage au cours de l’année, puis neuf autres trajets dans les trois mois suivants.

Même si avec cette gratification, le gouvernement souhaite privilégier les trajets quotidiens domicile-travail de moins de 80 kilomètres, les longues distances sont aussi concernées.

Le bonus sera versé aux nouveaux conducteurs qui réaliseront trois trajets de plus de 80 kilomètres en trois mois.

À retenir : Le dispositif est prévu uniquement en 2023. Tous les trajets doivent donc être réalisés cette année. 

Un versement en plusieurs fois

Le versement de la prime est progressif. Un premier de 25 euros sera effectué au plus tard trois mois après le premier trajet de covoiturage. Une fois les dix trajets de covoiturage réalisés, vous recevrez 75 euros de plus trois mois plus tard.

Bon à savoir : Cette prime prend la forme d’un versement monétaire ou de bons d’achats en fonction de la plateforme de covoiturage choisi.

Voici les plateformes de covoiturage aptes à verser cette prime aux nouveaux inscrits.

  • BlaBlaCar Daily
  • Coopgo
  • Ecov
  • La roue verte
  • Mobicoop
  • Karos
  • Klaxit
  • Ynstant

Cumuler avec le forfait mobilité durable

Si vous vous inscrivez en tant que conducteur, vous pourriez bénéficier d’un autre avantage : le forfait mobilité durable.

Ce dispositif est versé, par l’employeur, aux salariés utilisant un mode de transport écologique pour se rendre au travail. Le covoiturage en fait partie.

Renseignez-vous auprès du service des ressources humaines de votre entreprise, le montant de ce forfait peut s’élever jusqu’à 800 euros par an.

 

À lire aussi : Les frais de transports mieux exonérés

Articles sur le même thème

Harcèlement au travail, les recommandations de l’OIT

Harcèlement au travail, les recommandations de l’OIT

L’Organisation internationale du travail publie une enquête mondiale sur la violence au travail et donne des conseils pratiques pour la prévenir et l’endiguer au mieux.

La suite de cet article est réservée aux abonnés et en achat à la carte.

Déjà abonné ? Se connecter

Abonnement annuel (100,00 )

S’abonner

Abonnement mensuel (9,99 )

S’abonner

Article à l’unité (3,00 )

Acheter